Un accord trouvé in extremis avec CMA CGM

7
Un accord trouvé in extremis avec CMA CGM
Un accord trouvé in extremis avec CMA CGM

Africa-Press – Comores. Après plusieurs réunions d’échanges, le gouvernement comorien annonce avoir trouvé un accord avec la compagnie CMA CGM pour l’acheminement des conteneurs frigorifiques à Moroni.

L’armateur va donc continuer de transporter les conteneurs de produits carnés à destination du port de Moroni, après une menace de suspension qu’il avait fait planer.

Cela fait quelques jours que CMA CGM avait annoncé son intention de décliner toute demande d’espace et de taux vers les Comores. Une annonce qui avait provoqué un vent de panique chez les importateurs comoriens.

Le gouvernement comorien notamment le ministre de l’économie, la compagnie maritime CMA CGM, Moroni Terminal et l’INRAP ont entamé des négociations afin de trouver un compromis.

Un accord a été trouvé hier lundi 26 septembre. La compagnie CMA CGM a accepté de continuer de transporter ces Reefers jusqu’au port de Moroni. Une bonne nouvelle pour les importateurs et la population, qui évitera aussi une autre crise.

La réunion a vu la participation du ministre de l’économie, le directeur général adjoint de Moroni Terminal Abou Cheikh Ahmed, le directeur général de Sonelec, celui de l’INRAP et le représentant de CMA CGM ainsi que d’autres acteurs concernés.

« Il y a quelques jours, l’armateur CMA CGM avait annoncé ne plus charger des conteneurs frigorifiques aux Comores à cause d’un espace insuffisant et surtout des prises pour les branchements.

Ainsi, on a entamé des négociations avec la compagnie et les concernés afin de trouver une solution adéquate. Toutes les dispositions sont prises et je tiens à remercier Moroni Terminal pour leur appui indéniable », avance Ahmed Ali Bazi, le ministre de l’économie.

Et de poursuivre : « L’entrepôt à conteneurs frigorifiques de Moroni sera bien équipé avec autant d’espace pour d’autres conteneurs. Les prises seront augmentées pour 60 conteneurs frigorifiques ainsi qu’un groupe électrogène pour renforcer la capacité du courant.

Nous avons conclu avec l’armateur pour continuer les opérations ». Le ministre de l’économie a rappelé aussi que le monde est frappé par une crise alimentaire et cela depuis la crise sanitaire du Covid19.

« Tout a été chamboulé par ses évènements. Il y a aussi la guerre de l’Ukraine qui a également accentué la situation.

Mais, le gouvernement ne ménagera aucun effort pour faciliter la vie des citoyens. Raison pour laquelle nous sommes toujours à la manœuvre pour amortir un peu l’impact de la crise », conclut-il.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Comores, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here