Agriculture de demain : le Burkina Faso à la pointe de la micro-irrigation

Agriculture de demain : le Burkina Faso à la pointe de la micro-irrigation
Agriculture de demain : le Burkina Faso à la pointe de la micro-irrigation

Africa-PressBurkina Faso. Pour lutter contre les effets de la sécheresse, Ouagadougou a promu cette technique ayant donné de très bons résultats. Niger, Gambie et Afrique du Sud lui emboîtent le pas.

Le pays des Hommes intègres entend être le pionnier du développement de la micro-irrigation. Cette méthode agricole vise à mener l’eau jusqu’au pied de la plante, arrosée le plus souvent goutte à goutte, grâce à un réseau de distribution en surface ou souterrain, en évitant au maximum l’évaporation.

Économe en main d’œuvre et couplée à la fertigation – utilisation d’engrais soluble dans l’eau d’irrigation –, elle permet d’optimiser l’utilisation des ressources hydriques locales et d’améliorer la productivité des cultures. Face aux effets de la sécheresse au Sahel, aggravée par le réchauffement climatique, elle a gagné de nombreux adeptes parmi les agriculteurs burkinabè, ainsi que, plus récemment, chez le voisin nigérien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here