Solhan : L’UNAPOL « compatit »

Solhan : L’UNAPOL « compatit »
Solhan : L’UNAPOL « compatit »

Africa-PressBurkina Faso. Notre pays a encore subi une attaque d’une barbarie et d’une lâcheté inouïe au cours de laquelle plus d’une centaine de civils ont été froidement assassinés à Solhan dans la nuit de vendredi à samedi.

L’Union Police Nationale est profondément affligée par cette nouvelle extrêmement triste. En ces instants très douloureux, UNAPOL compatit totalement à ce profond chagrin du peuple burkinabè en général et des familles des infortunés en particulier.

Puissent les blessés se rétablir promptement et les âmes des disparus reposer en paix. Cette attaque qui vient rompre avec la relative accalmie qui régnait est la preuve que l’ennemi, loin d’être en repentance, est toujours présent avec sa diabolique intention. Et cela corrobore la thèse que l’accalmie relative n’est qu’une stratégie pour lui.

C’est pourquoi, nos forces doivent redoubler d’ardeur et de vigilance et ne pas se plier à l’agenda de l’agresseur qui est dans nos murs et pis, se serait déployé sur bien de nouvelles zones.

A travers les renseignements, la Police semble avoir compris et tente tant bien que mal d’anticiper en déployant ses unités vers de nouvelles positions. Mais cet engagement ne sera véritablement salutaire que si ces unités sont dotées de moyens adaptés à ces positions. Malheureusement, c’est loin d’être le cas et l’UNAPOL donne une fois de plus l’alerte sur cette impérieuse nécessité de bannir les considérations suprématistes qui plombent la lutte contre l’insécurité, en dotant les unités comme il sied.

Le soulagement des douleurs de nos braves populations et l’intérêt général du peuple burkinabé doivent être le leitmotiv chez tous les dirigeants et au sein de chacune des entités des FDS.

Les plus hautes autorités doivent s’inspirer des dernières situations et tirer toutes les conséquences. Et à notre humble avis, cela implique forcément des changements de stratégies et des réaménagements dans les ressources.

Paix aux âmes des disparus, santé et réconfort pour les blessés et les affectés. Burkina Faso, Fluctuat nec mergitur! Que Dieu bénisse notre pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here