BF1 « Freestyle 2021 » : Mohamed Lamine Guingané de Karpala sacré vainqueur

BF1 « Freestyle 2021 » : Mohamed Lamine Guingané de Karpala sacré vainqueur
BF1 « Freestyle 2021 » : Mohamed Lamine Guingané de Karpala sacré vainqueur

Africa-PressBurkina Faso. La finale de la 9e édition de l’émission Télé-réalité « Freestyle » de la télévision privée BF1 s’est tenue, ce mercredi 6 octobre 2021 au Centre National des Arts et de l’Audiovisuel (CENASA) à Ouagadougou. À cette finale, des Freestyles aux tirs aux buts, en passant par des démonstrations avec le ballon rond, le candidat G3 Mohamed Lamine Guingané, du quartier Karpala de Ouagadougou est reparti avec le trophée, empochant ainsi la somme de 1 million de F CFA.

Sur un total de 18 inscrits, 4 candidats sont parvenus à la finale de cette 9e édition qui s’est tenue ce mercredi 6 octobre 2021. Au Programme de cette soirée, G3 du quartier Karpala, G5 de Toébin, G9 de Samandin, G11 de Katriyaard ont à tour de rôle démontré leur savoir-faire à travers des figures de freestyle.

D’entrée à la finale de cette émission de télé-réalité, les 4 finalistes ont salué la mobilisation et le soutien du public sorti nombreux pour les soutenir et cela depuis le début de cette édition. Ainsi des épreuves de Freestyles à celles des libres scènes en passant par le « Football quiz » et la séance des tirs aux buts, c’est finalement le candidat G3, Mohamed Lamine Guingané de Karpala, avec 937 points qui a été sacré vainqueur à cette édition.

Le trio qui composait les membres du jury ont à l’unanimité reconnu la qualité du niveau de prestations à cette finale. A les entendre, plusieurs paramètres sont pris en compte. Ils s’est agi des votes, des qualités de jongles, de la maîtrise du ballon lors des freestyles et le tout déduit sur des coefficients.

Quant au directeur général de BF1, Issouf Saré, initiateur du projet, il a salué le déroulement de cette édition. Pour lui, elle est une compétition de grande envergure de par sa capacité à rassembler la jeunesse. A l’entendre, l’idée est née du constat que des jeunes aiment le football mais manquent d’accompagnement.

« Dans nos quartiers, on voit des jeunes qui tapent bien dans le ballon mais qui n’ont pas les moyens d’aller vraiment loin. Nous voulons par là contribuer à les faire rayonner mais aussi faire de leur passe-temps un intérêt pour eux. Il faut dire que cette édition, on peut déjà noter la maturité des candidats et nous saluons cela », a-t-il expliqué.

Même constat de « maturité » chez le représentant du président de la Fédération Burkinabè de Football, Noufou Rabo, par ailleurs parrain de la soirée. « Vraiment avec les représentations de nos couleurs que nous voyons avec Hugues et Iron Biby, on souhaite que par cette instance, des exemples puissent en découler. Nous sommes satisfaits de ce que nous avons vu ce soir et espérons que cela se perpétuera », a-t-il également souhaité.

Pour le gagnant de la soirée, cette victoire au-delà de son talent, il la doit aux entraînements à répétition mais aussi à sa conviction. « J’ai participé en 2020 et j’ai été éliminé. Donc cette année, je suis revenu pour retenter ma chance avec plus de conviction et cela a porté fruit. Je remercie les organisateurs pour l’initiative. Avec ce million, il n’y a rien de prévu mais tout sera clair d’ici là », a-t-il confié.

Il faut dire que le candidat G3 est rentré avec une enveloppe de 1 million de Francs CFA plus un trophée. Les autres candidats finalistes malheureux en l’occurrence le G5, le G9, le G11 sont quant à eux rentrés respectivement avec la somme de 500 000, 250 000 et 150 000 F CFA. En plus de cela des prix spéciaux ont été décernés, entre autres celui du meilleur tireur au but, du meilleur Freestyle, du meilleur fair-play, etc. Abdoul Gani BARRY

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here